Produits alimentaires : La simplification des étiquettes pour bientôt !


etiquettes 1ETIQUETTE
Nous avons testé l’étiquetage avec un code couleur sur 100 produits industriels. Les résultats sont probants : ce système permet de distinguer plus facilement les bons produits des moins bons. À quand son application par les fabricants ?

Déchiffre les étiquettes des produits alimentaires est un vrai casse-tête pour les consommateurs ! De nombreuses informations figurent sur les emballages, mais elles sont souvent complexes et illisibles. Pourtant, ce déchiffrage s’avère nécessaire pour savoir si l’aliment en question est bon ou mauvais pour la santé.
En juin dernier, la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, a confirmé qu’elle était favorable à un outil rendant plus compréhensibles les informations nutritionnelles sur les produits alimentaires industriels. Cette disposition figure dans l’avant-projet de loi de santé annoncé pour le mois de septembre.
Du vert au rouge
Dans cette perspective, nous avons testé en grandeur réelle l’«échelle de qualité nutritionnelle» du Programme national nutrition santé (PNNS). Défendue par des sociétés savantes et des associations de médecins, de consommateurs et de patients, elle classe les produits en cinq couleurs : du vert pour ceux qui présentent la meilleure qualité nutritionnelle au rouge pour les moins bons, en passant par le jaune, l’orange et le rose.
Notre évaluation a été faite sur 100 aliments industriels : pizzas, desserts lactés, céréales de petit-déjeuner et produits panés. Après avoir relevé les données affichées sur l’emballage, nous avons fait calculer le score de qualité nutritionnelle tel que l’a retenu le laboratoire du nutritionniste Serge Hercberg.
Celui-ci utilise la méthode développée par la Food Standards Agency – l’agence des normes alimentaires au Royaume-Uni – et adoptée par l’Ofcom – le cousin britannique de notre CSA – afin de réguler la publicité audiovisuelle pour les produits alimentaires destinés aux enfants.
Vraies différences entre les produits d’un même rayon
Les résultats révèlent de vraies différences entre produits d’un même rayon, et quelques surprises !
Parmi les céréales par exemple : certains müeslis, réputés «sains», sont moins bien classés que des céréales fourrées au chocolat. De même, parmi les desserts, les plus traditionnellement corrects ne sont pas toujours ceux que l’on croit…
Un système d’étiquetage rejeté par les fabricants
Les fabricants rejettent en bloc ce système d’étiquetage. L’Association nationale des industries alimentaires (Ania) s’oppose ainsi à la « mise en place de tout dispositif simpliste et partiel visant à discriminer les produits par une couleur ou une note ».
Pourtant, l’objectif n’est ni de rechercher uniquement des produits verts – dans certains rayons, ils n’existent même pas –, ni de boycotter les produits rouges. Mais d’intégrer cette donnée parmi les critères de choix, comme on peut déjà le faire avec l’étiquette énergie des appareils électroménagers. Ce qui devrait également inciter les industriels à modifier les recettes de leurs produits pour les rendre plus vertueux… quand cela est possible.
La ministre de la santé devra résister à la pression des industriels,pour qu’ils acceptent de mettre en place un nouvel étiquetage nutritionnel, compréhensible par tous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

opinion juive magazine

LE MEDIA JUIF INDEPENDANT

UNICONSOCACHERE

UNION DES CONSOMMATEURS CACHER DE FRANCE

Theme Showcase

Find the perfect theme for your blog.

Fig Jam and Lime Cordial

Living well in the urban village

Putney Farm

Get some good food. Cook it. Share with friends. Have a cocktail.

%d blogueurs aiment cette page :