ACTUALITÉ DANS LE MONDE


Lily

Les vingt ans de Mamie Lily : Le dernier restaurant cacher de La Goulette fait revivre la cuisine juive tunisienne

 Chez Mamie Lily à la Goulette, l’aventure continue depuis vingt ans… Ouvert en 1996, ce restaurant, qui est la dernière table casher de Tunis, est tenu de main de maître par Jacob Lelouche, avec aux fourneaux, tout le savoir-faire de Mamie Lily.

Vingt ans, cela se fête et une célébration aura lieu demain avec beaucoup d’éclat (et sur réservation préalable) dans les jardins de ce restaurant.

Un véritable conservatoire de la cuisine juive tunisienne

Mamie Lily, c’est d’abord un goût et des saveurs qu’on ne retrouve plus nulle part ailleurs. Véritable conservatoire de la cuisine juive tunisienne, cette enseigne propose une carte aux déclinaisons nostalgiques et fortement ancrées dans le patrimoine culinaire local.

Ce sont briks farcis aux pommes de terre, keftas de poisson et croquettes de viande hachée que nous nommons banatage.

Bkaila, tfinas, mechmachia et banatages

Il faut découvrir la mechmachia de Mamie Lily, un émincé de bœuf aux fruits secs, ou encore son tajine karess, autrement dit un émincé de volaille au citron.

Il faut aussi faire honneur au mdarbel de bœuf aux haricots et aux aubergines et au très classique couscous aux boulettes. Bkaila, Akod et diverses tfinas sont aussi à la carte de Mamie Lily.

En dessert, sabayons et grains de lin à la façon « melha ou bnina » ajoutent encore leurs saveurs aux spécialités de la maison.

Dans la lignée de Bichi et du Robinson…

Depuis vingt ans, Mamie Lily offre à ses gourmets une petite salle à manger et un grand jardin en plein cœur de La Goulette, non loin du casino historique.

Jacob Lelouche rend compte de cette aventure culinaire dans un livre qu’il vient de publier avec la complicité de l’éditrice Senda Baccar. Ce livre qui a fait un véritable tabac est une jolie contribution à la mémoire juive tunisienne ainsi qu’un excellent recueil de recettes.

Une Tunisoise qui aura toujours vingt ans…

Mamie Lily poursuit donc son chemin depuis deux décennies avec une table casher qui s’inscrit en droite ligne dans la tradition du Robinson, du Novelty, de Tantonville, de la Brasserie Suisse et de Bichi qui comptèrent parmi les restaurants cacher les plus appreciés à Tunis et la Goulette.

Bon anniversaire Mamie Lily, la Tunisoise qui aura toujours vingt ans…

Hatem Bourial – Tunis Webdo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Wine Musings Blog

Musings and comments on the world of Kosher wine

opinion juive magazine

LE MEDIA JUIF INDEPENDANT

UNICONSOCACHERE

UNION DES CONSOMMATEURS CACHER DE FRANCE

Theme Showcase

Find the perfect theme for your blog.

Fig Jam and Lime Cordial

Living well in the urban village

Putney Farm

Get some good food. Cook it. Share with friends. Have a cocktail.

%d blogueurs aiment cette page :