CONSEIL : MANGEZ « MÉDITERRANÉEN » !


legumes

Ne laissez pas votre cerveau rétrécir. Mangez plutôt méditerranéen.

Les personnes âgées dont l’alimentation se rapproche le plus du régime méditerranéen ont un volume cérébral plus important que les autres.

En plus des bénéfices sur les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2, voici une nouvelle bonne raison d’adopter un régime méditerranéen ! En effet, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue Neurology, une alimentation riche en fruits et légumes, en poissons, en huile d’olive et en légumineuses permettrait de retarder le rétrécissement du cerveau lors du vieillissement.

« Les études épidémiologiques menées sur différentes populations à travers le monde ont montré que le régime méditerranéen est un des meilleurs régimes pour la santé » expliquent les auteurs. « Et nous avons déjà montré que ce régime est associé à un risque plus faible de maladie d’Alzheimer. Cependant nos résultats ont été confirmés dans certaines populations mais pas dans d’autres ».

« Les marqueurs de neuroimagerie –comme l’atrophie du cerveau- sont des mesures sensibles des modifications structurelles du cerveau lors du vieillissement, elles permettent d’étudier les associations entre l’alimentation et les changements qui interviennent dans le cerveau lors du vieillissement et qui ne pourraient ne pas être détectés lors d’évaluations cliniques ».

Dans cette étude, les chercheurs ont recueilli les données concernant 674 personnes, âgées en moyenne de 80 ans et ne présentant pas de signes de démence. Les participants ont répondu à un questionnaire alimentaire concernant leur alimentation lors de l’année écoulée puis ont passé un IRM du cerveau environ 7 mois après avoir répondu au questionnaire. Les participants ont été séparés en 2 groupes selon leur adhérence au régime méditerranéen. Le volume total du cerveau, le volume de matière grise et le volume de matière blanche ont été déterminés.

Les personnes ayant un régime alimentaire riche en fruits et légumes frais, poissons, légumineuses et huile d’olive, qui consomment des quantités faibles à modérées d’alcool et qui mangent moins de viande et de produits laitiers ont un rétrécissement du cerveau plus faible que les personnes qui n’ont pas ce genre d’alimentation. Les personnes dont l’alimentation se rapprochait le plus du régime méditerranéen avaient un volume du cerveau plus important de 13,1 ml que ceux qui ne suivaient pas le régime méditerranéen. Leur volume de matière grise était 5ml plus important et leur volume de matière blanche 6,41 ml plus grand. C’est la consommation élevée de poisson et la faible consommation du viande qui influencent le plus cette association.

« Ces résultats sont très intéressants, ils montrent qu’il est possible de prévenir l’atrophie du cerveau et les effets du vieillissement du cerveau en adoptant une alimentation saine » dit le Dr Yian Gu, auteur de l’étude. « Plus vous adhérez au régime méditerranéen, plus vous protégez votre cerveau ».

Manger plus de poissons et moins de viande est associé à un plus faible rétrécissement du cerveau. « Consommer 85 à 150 g de poisson par semaine et pas plus de 100 grammes de viande par jour apporterait une protection importante contre la perte des cellules du cerveau, équivalente à 3 ou 4 ans de vieillissement »

Moins le cerveau rétrécit, plus les cellules cérébrales sont disponibles. Et plus il y a de cellules du cerveau disponibles, plus les personnes sont susceptibles d’être protégées contre les maladies liées au vieillissement du cerveau, comme la maladie d’Alzheimer.

Les bénéfices du régime méditerranéen proviennent notamment des acides gras oméga-3 du poisson qui permettent de garder les cellules nerveuses en bonne santé, du vin rouge et d’autres sources d’antioxydants et des vitamines du groupe B qui peuvent aider à ralentir l’atrophie du cerveau. De la même façon, limiter la viande, notamment grillée, permet de diminuer la consommation de produits de glycation, impliqués dans le risque de démence.

Source

Gu, Yian PhD; Brickman, Adam M. PhD; Stern, Yaakov PhD; Habeck, Christian G. PhD; Razlighi, Qolamreza R. PhD; Luchsinger, Jose A. PhD; Manly, Jennifer J. PhD; Schupf, Nicole PhD; Mayeux, Richard MD; Scarmeas, Nikolaos MD. Mediterranean diet and brain structure in a multiethnic elderly cohort. Neurology, Publish Ahead of Print, 21 October 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

opinion juive magazine

LE MEDIA JUIF INDEPENDANT

UNICONSOCACHERE

UNION DES CONSOMMATEURS CACHER DE FRANCE

Theme Showcase

Find the perfect theme for your blog.

Fig Jam and Lime Cordial

Living well in the urban village

Putney Farm

Get some good food. Cook it. Share with friends. Have a cocktail.

%d blogueurs aiment cette page :