Les plats faits-maison, un rempart contre les kilos


CALORIES

Dans une nouvelle étude, le fait de manger le plus souvent des plats faits maison est associé à une prise de poids moins importante et à un risque plus faible de diabète de type 2

Un repas cuisiné à la maison permet de maitriser totalement son alimentation. Et les chercheurs de Harvard rapportent que ce type de repas contribue ainsi à prévenir le risque de diabète de type 2. Les chercheurs ont en effet découvert que chaque déjeuner préparé à la maison au cours de la semaine permettait de diminuer de 2% le risque de diabète de type 2 et pour chaque diner le risque diminuait de 4%. Les résultats de leur étude ont été présentés à la réunion annuelle de l’American Heart Association.

« Il y a une tendance croissante, dans de nombreux pays, à manger des repas préparés hors de la maison » expliquent le Dr Geng Zong, auteur de l’étude. « Aux Etats-Unis, les apports énergétiques provenant de repas de ce genre sont passés de moins de 10% dans le milieu des années 60 à plus de 30% dans les années 2005-2008 et le temps consacré à faire la cuisine a diminué d’un tiers ». « En même temps, la prévalence de l’obésité et du diabète de type 2 a continué d’augmenter ».

Manger à l’extérieur et particulièrement dans des chaines de restauration rapide est associé à une moins bonne qualité nutritionnelle et un poids plus élevé chez les enfants et les jeunes adultes.

Pour cette étude, les chercheurs ont recueilli les données concernant 58 000 femmes appartenant à la Nurses’ Health Study et 41 000 hommes de la Health Professionals Follow-up Study, avec un suivi sur 36 ans. Au début de l’étude, aucun des participants ne présentait de diabète, maladie cardiaque ou cancer.

Les résultats montrent que ceux qui ont mangé entre 11 et 14 déjeuners ou diners préparés à la maison par semaine ont environ 13% de risque en moins de développer un diabète de type 2, par rapport à ceux qui consomment moins de 6 repas faits-maison par semaine.

Manger des repas faits maison aiderait à diminuer la prise de poids, qui à son tour pourrait aider à diminuer le risque de diabète de type 2. Les chercheurs ont notamment remarqué que ceux qui prenaient le plus de repas faits-maison consommaient moins de boissons sucrées. De plus, les données suggèrent que les personnes qui mangent le plus souvent à la maison sont plus minces.

« Des nouvelles données provenant d’une enquête nationale montrent que cuisiner le diner à la maison est associé à des apports sucres plus faibles » dit le Dr Zong.

L’étude montre une association entre le fait de manger des plats cuisinés à la maison et la diminution du risque de diabète, pas nécessairement une relation de cause à effet. « Nous avons besoin de plus d’éléments pour démontrer si le fait de préparer ses repas à la maison permet de prévenir le diabète et l’obésité et surtout savoir comment » conclut le Dr Zong.

Source

Eating more homemade meals may reduce risk of Type 2 diabetes. American Heart Association Meeting Report Abstract 17285

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Wine Musings Blog

Musings and comments on the world of Kosher wine

opinion juive magazine

LE MEDIA JUIF INDEPENDANT

UNICONSOCACHERE

UNION DES CONSOMMATEURS CACHER DE FRANCE

Theme Showcase

Find the perfect theme for your blog.

Fig Jam and Lime Cordial

Living well in the urban village

Putney Farm

Get some good food. Cook it. Share with friends. Have a cocktail.

%d blogueurs aiment cette page :