Comment déjouer les pièges des repas au restaurant?


RETO

Découvrez quelques règles simples pour rester mince et en bonne santé si vous mangez fréquemment (ou occasionnellement) à l’extérieur.

Une ètude amèricaine conclut que les repas servis dans les restaurants, qu’ils soient indépendants ou qu’ils appartiennent à une chaîne, apportent trop de calories. Bien sûr, on peut se faire plaisir de temps en temps, mais on considère qu’une femme ne devrait, en moyenne, pas consommer plus de 500 à 600 calories (kcal) à un déjeuner ou un dîner, et un homme pas plus de 700 à 800. Or un repas moyen au restaurant, si on n’est pas vigilant, apporte facilement 1200 à 1300 calories.

Voici quelques règles et astuces pour ne pas vous retrouver en zone rouge :

  • Evitez les établissements qui servent du pain blanc, et de la laitue en guise de salade. Notre enquête montre que ce n’est pas un bon signe de qualité globale de ce qui est servi, sauces et plats industriels en particulier.
  • Evitez d’aller au restaurant tard en soirée : les études montrent qu’on dort mieux et qu’on a plus de facilité à garder la ligne lorsqu’on mange tôt.
  • Méfiez-vous du restaurant italien (il y a de plat à èviter), de la pizzéria et du restaurant chinois, trois endroits où les repas peuvent se révéler très caloriques.
  • N’attaquez pas le pain de la corbeille en attendant votre plat. L’inde glycèmique des pains servis au restaurant est généralement supérieur à 70. Plus vous en consommez, plus vous augmentez la charge glycémique de votre repas et vous risquez de le payer en adiposité.
  • Vous pouvez faire baisser la charge glycémique du repas en ajoutant du vinaigre à vos crudités ou votre salade, et en choisissant des plats riches en fibres comme les légumes secs.
  • Si vous commandez une salade, demandez à faire vous-même la sauce. Vous évitez ainsi de devoir avaler des sauces parfois industrielles bourrées d’amidon modifié. Une vinaigrette toute simple est bien préférable.
  • Commandez un plat et partagez-le à deux ou trois.
  • Composez votre repas pour que les végétaux (hors pomme de terre) représentent plus de la moitié de ce que vous mangez : c’est le meilleur moyen de faire baisser l’addition énergétique et de réduire aussi la charge glycémique du repas.
  • Si vous le pouvez (self), servez-vous dans les petites assiettes : les études montrent qu’on consomme moins de calories ainsi.
  • Si vous sortez en groupe, sachez que plus le nombre de personnes à table est important, plus on mange ! Une règle : commencer le repas en dernier, et caler son rythme sur celui du mangeur le plus lent.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

opinion juive magazine

LE MEDIA JUIF INDEPENDANT

UNICONSOCACHERE

UNION DES CONSOMMATEURS CACHER DE FRANCE

Theme Showcase

Find the perfect theme for your blog.

Fig Jam and Lime Cordial

Living well in the urban village

Putney Farm

Get some good food. Cook it. Share with friends. Have a cocktail.

%d blogueurs aiment cette page :