Les vins français sont dépassés


vin de chine

La France tombe de son piédestal. Le pays des vins s’est fait griller la première place de producteur mondial par l’Italie en 2015, selon l’Organisation internationale de la vigne et du vin. Plus inquiétant, depuis 2007, les bouteilles françaises s’exportent moins bien que leurs voisines italiennes et espagnoles.

Une perte de vitesse qui ne concerne pas les étiquettes prestigieuses toujours prisées dans le monde. La preuve : si les exportations diminuent en volume, elles continuent à augmenter sur un an en valeur (+6, 8%). Mais ce succès des grands bordeaux ou bourgognes ne cache-t-il pas la place prise dans le monde par les vins étrangers ?.

Depuis des années «Les vins du Nouveau Monde» notamment d’Argentine, du Chili d’Afrique du Sud mais aussi de Chine, d’Australie et de Californie, sans compter les vins d’Israël, sont venus  damer le pion aux vins français.

Ces vins « étrangers » gorgés de soleil pour la plupart sont non seulement apprécié pour leur qualités gustatives, mais de plus, ils constituent les lauréats des plus importants salons viticole dans le monde !. 

 Cependant, les performances du trio de tête du classement mondial confortent la domination européenne. Ces trois pays : Italie, France, Espagne, représentent à, eux seuls, 48 % de la production mondiale, estimée cette année par l’OIV à 295,6 millions d’hectolitres, en progression de 2 %. Pas de risque de pénurie donc, alors que la consommation mondiale devrait osciller entre 235,7 et 248,8 millions d’hectolitres.

Parmi les autres pays gagnants en 2015, les Etats-Unis se distinguent. Le quatrième producteur mondial progresse de 1 % à 22,1 millions d’hectolitres. Mais la palme de la hausse est décrochée par le Chili, avec un bond de 23 %, à 12,8 millions d’hectolitres, talonnant le numéro cinq mondial l’Argentine en repli de 12 % à 13,35 millions d’hectolitres. La Chine reste au huitième rang mondial, avec une production estimée par l’OIV, à 11,17 millions d’hectolitres, sachant que la situation réelle de ce pays est difficile à évaluer.

La France conserve toutefois une couronne, celle de premier producteur mondial de vins rosés. Avec un tiers des volumes totaux, soit 7,6 millions d’hectolitres, elle devance cette fois l’Espagne (5,5 millions d’hectolitres) et les Etats-Unis (3,5 millions d’hectolitres). L’Italie avec 2,5 millions d’hectolitres ne se classant qu’en quatrième position.

Quoi qu’il en soit, vous êtes prié d’en consommer avec modération…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

opinion juive magazine

LE MEDIA JUIF INDEPENDANT

UNICONSOCACHERE

UNION DES CONSOMMATEURS CACHER DE FRANCE

Theme Showcase

Find the perfect theme for your blog.

Fig Jam and Lime Cordial

Living well in the urban village

Putney Farm

Get some good food. Cook it. Share with friends. Have a cocktail.

%d blogueurs aiment cette page :